Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog est l'oeuvre des élèves de la Seconde 4

du Lycée de l'Iroise à Brest.

C'est un espace d'expression, de création, d'échange,

autour des 20 chansons

de la sélection  Chroniques lycéennes

2006-2007.

 

Chacun est invité à exprimer ses impressions d'auditeur,

à se nourrir de la sensibilité des artistes de la sélection,

à exercer son jugement critique.

 

 Vous pouvez cliquer sur les liens "Catégories" à gauche pour accéder :

- à la présentation : du projet, des élèves, des types d'articles à écrire, des activités, des prix...

- aux liens vers les chansons à écouter

- aux articles consacrés aux différents chanteurs et groupes de la sélection 
- au compte rendu de la rencontre avec Renan Luce (textes, images et vidéos)

- aux ouvertures vers des textes poétiques, vers d'autres chanteurs...

- aux chroniques écrites par les élèves 
- aux "Je me souviens" des Chroniques Lycéennes 2006-2007

 

 

Recherche

29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 16:01

ariane-moffatt.jpg


ARIANE MOFFATT

MONTREAL


MILLION DOLLAR MONTREAL

 

Je suis boxeuse professionnelle. 
Aujourd'hui, c'est le grand jour. 
Aujourd'hui, je me bats pour un grand prix, pour gagner le CD
Aquanaute
On m'a parlé de mon adversaire, qui n'est autre que l'auteur de cet album, la talentueuse Ariane. 
Ca y est, c'est le grand moment...MON grand moment ... ce tunnel noir dans lequel je passe et qui me conduira à la salle, combien de fois n'en ai-je pas rêvé... Ca y est, je me prépare à monter sur le ring. La voilà... Elle est petite, les cheveux courts, les yeux marrons et me regarde avec un petit sourire de méfiance. A ses côtés, Marc Devy, celui qui gère sa carrière, lui parle encore quelques instants, peut-être lui donne-t-il quelques conseils de dernière minute. Le signal retentit. Sa première attaque est une mélodie très enlevée de piano qui m'entraîne... m'entraîne... Je perds pieds. La peste ! On va dire qu'elle a fait preuve d'efficacité. Je m'avance. Elle recule, passe par ma gauche, protégeant son visage de sa musique jazzifiée enivrante. Je sens sur ma joue la matière douce du tapis. Je rouvre les yeux. Les lumières du plafond m'éblouissent. Fin du premier round. Et je retourne sur ma chaise
le coeur déballé de courage. Que puis-je faire donc face à un tel talent ! Un signal sonore : second round. L'adversaire, la tête gonflée de courage n'a pas dit son dernier mot. Me voilà ensevelie sous sa voix légère et agréable, je suis en train de perdre MON combat mais, face à cet enchantement, la victoire n'est plus que miette pour moi. Je sens à nouveau le sol contre ma joue, sensation qui m'est devenue quelque peu familière il faut l'avouer. J'entends l'arbitre énumérer les secondes de mon KO au même rythme que les percussions. Elle a gagné. Elle ne m'aura peut-être pas fait connaître la victoire mais la musique...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Adèle - dans CHRONIQUES
commenter cet article

commentaires