Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ce blog est l'oeuvre des élèves de la Seconde 4

du Lycée de l'Iroise à Brest.

C'est un espace d'expression, de création, d'échange,

autour des 20 chansons

de la sélection  Chroniques lycéennes

2006-2007.

 

Chacun est invité à exprimer ses impressions d'auditeur,

à se nourrir de la sensibilité des artistes de la sélection,

à exercer son jugement critique.

 

 Vous pouvez cliquer sur les liens "Catégories" à gauche pour accéder :

- à la présentation : du projet, des élèves, des types d'articles à écrire, des activités, des prix...

- aux liens vers les chansons à écouter

- aux articles consacrés aux différents chanteurs et groupes de la sélection 
- au compte rendu de la rencontre avec Renan Luce (textes, images et vidéos)

- aux ouvertures vers des textes poétiques, vers d'autres chanteurs...

- aux chroniques écrites par les élèves 
- aux "Je me souviens" des Chroniques Lycéennes 2006-2007

 

 

Recherche

8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 10:57
 Je t'aime

Cela fait plus de 6 mois
Et ils resteront à jamais
Car tu est celui que désiré
J' arrive enfin à avoir confiance en moi
Et cela grâce à toi
Tu es le seul dans mon coeur
Et tu m' apporte tant de bonheur
Rien ni personne ne me fera changer d' avis
Car tu es l' homme de ma vie
Et j' èspère que je rèsterais
Ton bébé à jamais
En ce modeste poème
Pour simplement te dire JE T'AIME

On a trouvé que ce poème refletait bien la chanson de joseph d'anvers , car il y a la même perception de l'amour! Il a été écrit par En quète d'amitié dans le receuil Les poèmes des internautes le 19/03/2006 pour le visualiser cliquer ICI
Repost 0
Published by Julia et ARNo - dans De la chanson à la poésie
commenter cet article
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 10:49

 Retour

    Afrique

       Fierté

          Mer

             Bateau

Repost 0
Published by alexandre - dans Abd al Malik
commenter cet article
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 10:40

Amour "Toujours"

 

Loin de toi, mon amour

Ôte de mes yeux, ces mots, mon velours

 Car ma chair, sans toi, crie : au secours

Quand mes pas résonnent de ton glamour

Reviens-moi, mon tendre et terrible amour

Ton ombre et mes cris vont me rendre fou et sourd

Ma douleur achève ma vie, tout court

Là où l'irraison me brûle comme dans un four.

Tends tes bras, enlaces-moi, tout autour

Que mon cœur continue à te faire la cour...

EsteBaN Hache

le 20 septembre 2005

http://ecrits.net/poemes/Amour_toujours

 

Nous avons choisi ce texte car il parle d'amour et de soumission de l'homme par rapport à celle qu'il aime et qu'il adule. Cela represente bien l'état d'esprit dans le lequel se trouve Joseph D'Anvers dans la chanson "Les Amants".

Repost 0
Published by Pierre B et Fanny - dans Joseph d'Anvers
commenter cet article
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 10:39
<====CONNOTATIONS DOULOUREUSES====>

Ils sont nonbreux qui meurent.
Ils sont des milliers qui souffrent.
Des familles ont été décimées.
Des maisons et des peuples sont brûlés.
Des peuples et des hommes ont été incinérés.
Oh!Belligérants inconscients!
Des combats ruinants et sanglants emportent tout.
Les batailles portent un grand coup
Bon nombre de familles sont dispersées.
Beaucoup d’individus sont martyrisés.
Hommes, femmes et enfants sont mutilés.

Avec la guerre, il n’y a guère d’espoir.
L’atmosphère qui y règne et synonime du noir.
Le jour n’a plus d’effets ni aucune existence.
Les populations sont toutes dans l’ignorance.
Les hommes en quête de pouvoir sont inhumains.
Les soldats manipulent leurs armes à deux mains.
Du sang coule énormément comme nos rochers.
Des créatures humaines sont découpées comme le fait le boucher.
Que la paix revienne.

Que l’entente et l’union reviennent.
La paix synonime de printemps,
La vie en rose, en lumière pour tous les temps.
Hommes ignobles, prenez vivement notes.
Unissons-nous, même avec les peuples de la côte.
Un matin, un jour, sera, la joie!


NTOLO FLORENT MARY
Club EIP Lycée d’ Ekounou
http://www.eip-cifedhop.org/eipafrique/cameroun/poemes.html#connotations

Voila j'ai choisi ce poème pour la chanson de MAGOU,car les deux se ressembles,ils parlent tous les deux de la  haines des hommes, avec ce poeme,c'est un peu comme si on était dans la tête de magou,et la tristesse qu'il ressent envers la misère de l'Afrique et ses espoirs aussi,que l'Afrique soit moins pauvre

Repost 0
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 10:38
Le racisme


Dans notre monde il y a tant de peine
il n'y a plus aucune solidarité
c'est sa personne et les autres après
nous sommes envahis d'une effroyable haine

Dans notre monde il y a tant de querelles
que ce soit entre amis ou avec des ennemis
il n'existe que des lutte sans merci
a force cela provoque des étincelles

Dans notre monde on ne fait plus de différences
sauf le racisme selon l'aspect et la couleur de peau
a part çà nous sommes tous dans le même seau
on s'inflige entre nous d'attroces souffrances

Dans notre monde si on est blanc, jaune ou noir
on se fait toujours dévisager du regard
si ça n'a pas été le cas, ça arrivera tôt ou tard
pour moi, la vie sur terre n'a plus d'éspoir

Ce poème a été écrit par Sandra dans le recueil Poème des internautes le 06/06/2006.
Nous trouvons que ce poème correspond bien à Gibraltar car les 2 auteurs pensent la même chose du racisme, ont le même point de vue, la même opinion.

 Pour visualiser ce poème cliquer ICI
Repost 0
Published by ARNo et Julia - dans De la chanson à la poésie
commenter cet article
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 10:37

Banlieues.



De Jacquerie à Beurrerie
Les territoires sont changés
La couleur de la peau aussi
Jacques et Beurs tous affamés

La République a l'feu aux beurs
Elle craint les foules des mosquées
Qui cherchent la Fraternité
Les politiques prennent peur

La haine couve les banlieues
Elle a besoin de faire du feu
Pour réchauffer un peu l'espoir
Qui gueule au fond de ces mouroirs

La racaille a son ministre
Qui insulte à coups de menton
Politique très sinistre
Egalité sur les frontons

Chômage noir sur le béton
Un avenir de R.M.I.
Comment se prononce ton nom
Liberté Liberté chérie

Les gens d'ici ont faim de vie
Pas de galère ni de leçons
Regardent vivre les nantis
Et veulent aussi du pognon

La pression sous le couvercle
Qui tient tous les pauvres exclus
Dans la banlieue qui encercle
Pousse la haine dans la rue

Elle va couler jusqu'à Paris
Faire trembler les beaux quartiers
Son sang est chaud comme la vie
Les loups ont faim de Liberté

De jacquerie à Beurrerie
Les territoires sont changés
La couleur de la peau aussi
Jacques et Beurs tous affamés

 

Source : http://poesie.webnet.fr/vospoemes/1577/19782.html

 

Auteur : Jean-Marc BUTTIN

J'ai choisi ce poème car il illustre la vie de banlieue différemment de la façon de pensée de Diam's qui s'exprime plus avec son vécu. Dans ce texte l'auteur montre la vie des gens habitant dans les banlieues et leurs raisons d'avoir provoqués des émeutes en septembre 2005.

Repost 0
Published by Pierre-Baptiste - dans De la chanson à la poésie
commenter cet article
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 10:35

Absence, Absence, Absence, ô cruelle divorce

Absence, Absence, Absence, ô cruelle divorce,
Pitié des affligés, maison d'obscurité,
Qui ruine tout le monde, et dont l'autorité
Fait de nouveaux enfers, connaissant bien sa force,

Pourquoi, hélas pourquoi, ô misérable amorce,
De mes soudainetés, as-tu précipité
Mon coeur sur tous les coeurs, amoureux éventé,
Indomptable et lointain, et qui n'a que l'écorce ?

Las ! au moins si j'avais pour augure l'étoile,
La Déesse suante avecques ce gris voile,
Tout fraîchement rompu des machines de bois,

Ou que les vents plus forts sur la mer agitée
M'apportassent le nom, ou le son de la voix
De Madame, j'aurais ma fortune tentée.

 Christofle de BEAUJEU (1550-?)

lien internet: http://poesie.webnet.fr/poemes/France/beaujeu/2.html

Explications de mon choix:

J'ai trouvé que ce poème avait de fortes similitudes

avec la

chanson d'Hervé Esno Absence   tout d'abord les deux textes

 parlent tout les deux d'une separation et d'une absence

mais aussi christofle de beaujeu fait une légère allusion a la mer

 et dans sa chanson Hervé Esno joue beaucoup sur les jeux

de mots autour de celui-ci.

Repost 0
Published by antoine G.et guillaume - dans De la chanson à la poésie
commenter cet article
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 10:31

Les amants de Montmorency

[...] Ils passèrent deux jours d'amour et d'harmonie,
De chants et de baisers, de voix, de lèvre unie,
De regards confondus, de soupirs bienheureux,
Qui furent deux moments et deux siècles pour eux.
La nuit on entendait leurs chants ; dans la journée
Leur sommeil ; tant leur âme était abandonnée
Aux caprices divins du désir ! Leurs repas
Etaient rares, distraits ; ils ne les voyaient pas.
Ils allaient, ils allaient au hasard et sans heures,
Passant des champs aux bois, et des bois aux demeures,
Se regardant toujours, laissant les airs chantés
Mourir, et tout à coup restaient comme enchantés.[...]

de Alfred de Vigny  (1797-1863 ) .

Recueil ( poèmes antiques et modernes ).

http://poesie.webnet.fr/poemes/France/vigny/15.html

Emanent de ce poème , les caprices de l'amour , l'union caché et fou entre deux êtres ... choses qui se font également ressentir en écoutant la chanson " les amants" de Joseph d'Anvers ...


Repost 0
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 10:31

AFRICAIN IMMIGRE


AFRICAIN...ETRANGER...IMMIGRE

Africain! oiseau migrateur
chercheur de saison nouvelle
AFRICAIN...IMMIGRE...ETRANGER

Africain!oiseau migrateur
chercheur de saison nouvelle
Africain! rêveur endurci
chercheur de cieux meilleurs
Lasse du pareil
Lasse de pauvreté
Abandonne sa terre mère
pour un ailleurs prétendu meilleur
Abandonne la chaleur maternelle
pour un froid glacial
Etranger...IMMIGRE
Tel est son nom désormais
dans cet inconnu ailleurs,
Cherchant en vain une place
dans cet univers saturé;
Cherchant en vain le bonheur
dans ce monde égoïste
qui ne veut pas de lui.
Humilié...repoussé...Chassé...Traqué
le coeur meutri,
repart par vols charter
et non pas cette fois-ci par négrier
mais toujours enchainés
comme des produits manufacturés
repart pour la terre mère
commme des etres venus d`ailleurs
repart pour son AFRIQUE
le coeur rempli d`amertune et de rancoeur.

Béatrice OURI

Ce poème aborde le thème de l'immigration d'une toute autre façon que dans la chanson Gibraltar d'Abd al Malik. En effet dans ce poème le personnage veut aller en Europe contrairement à celui de Gibraltar qui désire retourner en Afrique. Ainsi, à la fin du poème, le personnage a "le coeur rempli d'amertume et de rancoeur" lorsqu'il rentre en Afrique. C'est pourquoi j'ai associé ce texte à la chanson d'Abd al Malik.

Source : http://www.abidjan.net/lettreouverte/lettre.asp?ID=10450

Repost 0
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 10:28
Voilà nous avons choisi ce poème car DIAM's parle de sa mère de la même façon que dans ce poème qui est très bien écrit

Maman

j'aime prononcer ce mot
si doux , si beau
maman
que j'aime tant
même si je ne te le dit pas souvent
je t'aime
si fort,encore
j'aime ta douceur
ta bonne humeur
nos discutions , nos rires
nos disputes
tu es unique maman
tu es si gentil maman
je t'aime
tu m'as donné la vie
j'ai voulu la detruire
mais toi maman
tu m'as redonné le sourire
maman ce petit poême pour te dire
que je ne te ferai plus jamais souffrir
je t'aime pour la vie


Ce poème a été écrit par Angèlique 05/09/2006 dans le receuille poème des internautes
Pour le visualiser cliquer ICI
Repost 0
Published by ARNo et Julia - dans De la chanson à la poésie
commenter cet article