Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog est l'oeuvre des élèves de la Seconde 4

du Lycée de l'Iroise à Brest.

C'est un espace d'expression, de création, d'échange,

autour des 20 chansons

de la sélection  Chroniques lycéennes

2006-2007.

 

Chacun est invité à exprimer ses impressions d'auditeur,

à se nourrir de la sensibilité des artistes de la sélection,

à exercer son jugement critique.

 

 Vous pouvez cliquer sur les liens "Catégories" à gauche pour accéder :

- à la présentation : du projet, des élèves, des types d'articles à écrire, des activités, des prix...

- aux liens vers les chansons à écouter

- aux articles consacrés aux différents chanteurs et groupes de la sélection 
- au compte rendu de la rencontre avec Renan Luce (textes, images et vidéos)

- aux ouvertures vers des textes poétiques, vers d'autres chanteurs...

- aux chroniques écrites par les élèves 
- aux "Je me souviens" des Chroniques Lycéennes 2006-2007

 

 

Recherche

26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 08:21
LA CHANSON ENGAGEE EST-ELLE UTILE ?

Ces dernières années ont vu apparaître un véritable renouveau de la chanson militante.On peut s'interoger sur les raisons d'un tel engouement. Un premier constat : l'engagement des chanteurs a toujours été étroitement lié au contexte politique du moment. L'arrivée de la gauche au pouvoir en Francedans les années 80 et l'effondrement de l'Union soviétique peu aprés ont entraîné une véritable remise en question de artistes engagés. Ils se sont donc de plus en plus tournés vers
l'humanitaire et l'antiracisme, comme l'illustre Maxime Le Forestier avec sa chanson Né quelque part. Lamontée en puissance du front national, à partir de 1988, a amené un nouveau combat partagé par des groupes de rock réputés, comme Noir Désir avec Un jour en France, et par le milieu punk plus underground avec notament le slogan "La jeunesse emerde le front national" hurlé par les Bérurier noirdans leur chanson Porcherie et repris avec ferveur par le jeunesse français. Aujourd'hui, le destin de la musique engagée est nettement liée à l'altermondialisme (= un mouvement de la société civile qui conteste le modèle libéral de la mondialisation et revendique un mode de développement plus soucieux de l'homme et de l'environnement). Cette lutte mondiale pour un autre monde, plus juste, est logiquement partagée par la nouvelle génération de chanteurs politisés. Le chef de fil de cette chanson engagée semble être Manu Chao qui a joué à Mexico, pour soutenir le sous-commandant Macos, et qui est régulièrement présent aux grandes manifestations altermondilistes, que ce soit à Gènes en 2001 ou au Larzac en 2003. On peut également citer Damien Saez, dont on ne connaît pas d'engagement politique concret, mais qui fait passer à travers sa musique des messages forts comme on a pu le constater avec des titres tels que Jeune et con, Menacés mais libres ou Massoud. On redécouvre ici le phénomène qui a participé au succés de Renaud, dont les propos virulents contre la police et laFrance ont eu un grand impact sur la jeunesse dans les années 1970, contribuant en partie à son succés.

http://www.amnestyinternational.be/doc/article4259.html

Partager cet article

Repost 0
Published by lucie.M et séphora - dans La chanson (sujets divers)
commenter cet article

commentaires

lulu 20/06/2007 23:48

Bonjour à tous, j'espère bien que la chanson engagée soit utile !!!Je voulais justement vous présenter un groupe tout jeune ; "La Belle Rouge" qui est née au début de l'été 2006.Venez faire un tour sur le blog que l'on vient de créer, en même temps qu'une association pour promouvoir le groupe, venez y découvrir les chansons aux textes acérés, sur un style rock tant festif que revendicatif. http://legroupelabellerouge.over-blog.com/

MLB 26/02/2007 16:31

Très intéressant. On aurait aimé que votre article s'inspire de 2 sources différentes et peut-être pourriez-vous aussi préciser qui dans notre sélection peut être assimilé à la "chanson engagée".