Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog est l'oeuvre des élèves de la Seconde 4

du Lycée de l'Iroise à Brest.

C'est un espace d'expression, de création, d'échange,

autour des 20 chansons

de la sélection  Chroniques lycéennes

2006-2007.

 

Chacun est invité à exprimer ses impressions d'auditeur,

à se nourrir de la sensibilité des artistes de la sélection,

à exercer son jugement critique.

 

 Vous pouvez cliquer sur les liens "Catégories" à gauche pour accéder :

- à la présentation : du projet, des élèves, des types d'articles à écrire, des activités, des prix...

- aux liens vers les chansons à écouter

- aux articles consacrés aux différents chanteurs et groupes de la sélection 
- au compte rendu de la rencontre avec Renan Luce (textes, images et vidéos)

- aux ouvertures vers des textes poétiques, vers d'autres chanteurs...

- aux chroniques écrites par les élèves 
- aux "Je me souviens" des Chroniques Lycéennes 2006-2007

 

 

Recherche

8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 16:07

C'est une parodie assez sombre de la chanson mais je vous laisse juger par vous-mêmes.

Les années folles sont derrière toi

Et tu ni participais pas

Certains riaient de toi

Quand tu ne comprenais pas

Des souvenirs t'en as très peut

Des pleures enfouis et parmi eux

Ce que tu seras devenue

Une personnes dont on ne se souvient plus

Si je ne prends pas de détours

C'est pour que tu résistes à ces jours

Si je t'enfermes à double tour

C'est pour que tu ne connaisses pas  l'amour

Quand tes envies seront passées

Tu resteras seule comme avant

Et le monde peut bien s'effondrer

Tu n'auras jamais d'amant

Tu en veut à la terre entière

Tu te voudrais six pieds sous terre

Mais seule au monde tu t'habitue

A préférer quand il a plu

A cette enfant que tu étais

A ces rêves auxquels tu croyais

A ces yeux pâles jamais croisés

A la vie que tu n'as pas aimer

Si je ne prends pas de détours

C'est pour que tu résistes à ces jours

Si je t'enfermes à double tour

C'est pour que tu ne connaisses pas  l'amour

Quand tes envies seront passées

Tu resteras seule comme avant

Et le monde peut bien s'effondrer

Tu n'auras jamais d'amant

Pour ça tu es devenue folle

Et tu es tombé à genoux

Tu es une gosse qui a très peur

Et tu souffres de cette frayeur

Tu voit chaque jour dans tes yeux

Un peut d'espoir t'ou au fond d'eux

Ses espoir te font tenir

Lever la tête et même sourire

Si je ne prends pas de détours

C'est pour que tu résistes à ces jours

Si je t'enfermes à double tour

C'est pour que tu ne connaisses pas  l'amour

Quand tes envies seront passées

Tu resteras seule comme avant

Et le monde peut bien s'effondrer

Tu n'auras jamais d'amant

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Christophe - dans Joseph d'Anvers
commenter cet article

commentaires

AdÚle 28/02/2007 16:18

juste pour te dire que c'est  re-mar-quable !

ARNo 18/02/2007 01:02

Rien a redire article impecable

Céline-2nde5-Kerichen 10/02/2007 15:05

Alors là moi je dis bravo ! franchement, je ne sais pas a quoi tu as bien pu penser en ecrivant ca mais perso, je me reconnais pas mal dans ce que tu as ecris. en tout cas c'est très très beau !

Antoine 09/02/2007 21:25

Rien à dire , tout simplement somptueux j'ai adoré tu as fais preuve de réalisme d'imagination ...  J-C tu es un vrai poète   ^^

Marinn' 09/02/2007 08:20

Magnifique Jean Crycry ! Je ne savais pas que tu avais une âme de poète.
("la vie que tu n'as pas aimée")